Musée en Piconrue - 2009 - Louis BANNEUX, L'Ardenne Mystérieuse (réédition augmentée de 1925) - uitgaven - publicaties

Français Deutsch Nederlands
Newsletter OK

Nieuws

Er zijn geen nieuws

2009 - Louis BANNEUX, L'Ardenne Mystérieuse (réédition augmentée de 1925)

19.00 €

Ajouter au caddie

" Cet or, je te le prête à la seule condition de me le rendre dans deux ans, jour pour jour. Si tu ne t'acquittes pas, ton âme est à moi."

En 1925, Louis Banneux publiait L'Ardenne Mystérieuse, un monument de la littérature régionale.
L'inspiration de l'auteur plonge ses racines dans les traditions populaires, les croyances et les superstitions. Le merveilleux sous-tend le réel et la vie paysanne est sensible à chaque page.
Cette réédition vous plongera dans l'atmosphère mystérieuse de l'Ardenne, celle des histoires racontées autrefois le soir dans la pénombre, où seule la lueur du foyer ponctuait d'éclairs les récits ancestraux.
Les photographies d'Edmond Dauchot donnent à la lecture une atmosphère baignée de mystère. A la fois artistiques et sociologiques, elles se veulent un témoignage riche et émouvant sur l'Ardennais et son cadre de vie d'autrefois
Mise en page et composition: Musée en Piconrue Martine Dodion
Impression: Impribeau, Sainte-Ode
Table des matières :
I. La Fée de la Lienne
II. La crête Sainte-Marguerite
III. La Dame aux pieds fourchus
IV. Les Massotais de Baclain
V. La veillée
VI. La flamme sur la tombe
VII. Le Nuton de la Vinette
VIII. La Parricide
IX. Les deux Bossus
X. Chez les Sabotiers
XI. La vision de Gob
XII. Les sorcières de Royen
XIII. Le forgeron Misère et son chien Pauvreté
XIV. Le Conteur de Saint-Antoine
XV. Les Sotais de Montfort
Annexe N°1: La complainte des Macrales di Wèrpin
Annexe N°2: Vinoz vöye lès Arènes

Louis BANNEUX (1869-1932)
Après ses études secondaires à Bastogne, Louis Banneux s'installe à Liège. Il publie des études et des articles de sociologie et d'économie. Il collabore à des revues savantes, certaines accordant quelque place au folklore et au dialecte. Ce n'est que durant la dernière décennie de sa vie qu'il se met à publier des récits inspirés des légendes ardennaises. Les plus connus étant L'Ame des humbles, Les Fées du Hultai et autres légendes, L'Ardenne superstitieuse, et bien sûr L'Ardenne mystérieuse qui lui vaut le Prix littéraire du Brabant en 1929.
Edmond DAUCHOT (1905-1978)
Hennuyer d'origine, Edmond Dauchot s'installe dès 1930 en Ardenne à Ollomont (Nadrin). En 1934, il commence à photographier les paysages et les habitants de la région...